>>Titre X - Du boire

Mis à jour le :
28 septembre 2009

Art. 114§ 1er – La seule boisson autorisée au cours des séances de notre Ordre est la bière de basse fermentation ainsi que les bières de haute fermentation brassées à Binche.
§ 2 – Le vin est accepté lors du Banquet ou du Dies Natalis de l’OBA.
§ 3 – L’eau est acceptée dans les cas prévus aux articles 115 et 119.

Art. 115 – Le Camarade qui craint de trop boire lors d’une réunion alors que sa situation momentanée ne lui permet pas, peut demander une impotentia minor, maior ou plena qui lui est accordée ou refusée par le Grand-Maître. Le Camarade demande l’impotentia voulue par la formule « Rogo minorem, maiorem (ou) plenam (au choix) impotentiam ». Ce à quoi le Grand-Maître répond par la formule « Habes » ou Non habes ».

Art. 116 – Les à-fonds de punition infligés par le Censeur ou le Grand-Maître sont accompagnés de la formule « Paenitet me pecasse sive pecavisse » si celle-ci est requise. Il en est de même pour les à-fonds infligés par le Tyronum Maior aux Tyrones ou Candidati.

Art. 117 – Les à-fonds de récompense infligés par le Censeur ou le Grand-Maître sont accompagnés de la formule « Gaudeo quod non pecavi et illud poculum merui » si celle-ci est requise. Il en est de même pour les à-fonds infligés par le Tyronum Maior aux Tyrones ou Candidati.

Art. 118 – Comme en vertu de l’article 102, il est interdit de boire seul tant que le Grand-Maître n’a pas proclamé le « Licet ad libitum bibere ! », le Camarade peut soulever son couvre-chef et de cette façon inviter un autre membre de la Corona à boire avec lui.



SPIP 1.9.2c
Squelette [squelette]
RSS