>>Titre Ier - Généralités

Mis à jour le :
29 septembre 2009

Article 1er – L’Ordre binchois de l’Apertintaille (ci-après « OBA » ou « notre Ordre ») est créé, dans sa forme actuelle, à Louvain-la-Neuve le 4 février de l’An de grâce 1993.

Art. 2 – Les présents statuts ont été établis par les membres fondateurs Benoît De Ghorain et Bruno De Ghorain en l’An de grâce 1992 dans la cité universitaire de Louvain-la-Neuve.

Art. 3 – Les membres fondateurs sont Benoît De Ghorain, Bruno De Ghorain, Sébastien Demanez et François Deneufbourg.

Art. 4 – L’OBA est une association de fait, ayant pour but de réunir des étudiants binchois partageant le même esprit catholique et ayant à cœur de promouvoir les traditions et le folklore estudiantin.

Art. 5 – La société estudiantine OBA ne poursuit pas de buts politiques et ne poursuit que des buts culturels et folkloriques.

Art. 6 – La devise de l’OBA est : « En nos Remparts, pour la Patrie et pour le Roi, prions saint Ursmer ! ».

Art. 7 – L’OBA adopte les couleurs héraldiques de l’ancien blason (d’argent au lion de sable, armé et lampassé de gueules, arrêté royal du 30 juin 1838) de la Ville de Binche, à savoir sable et argent.

Art. 8 – L’OBA adopte comme emblème le monogramme de Marie de Hongrie (1505-1558), gouvernante des Pays-Bas et dame de Binche.

Art. 9 – Le blason de l’OBA, sur base des articles 7, 8 et 130 est : « écartelé, au premier de sable au monogramme de l’Ordre binchois de l’Apertintaille d’argent, au deuxième d’argent au lion de sable armé et lampassé de gueules, au troisième d’argent au monogramme de sable de Marie de Hongrie, au quatrième de sable au château-fort d’argent de la Ville de Binche ».

Art. 10§ 1er – L’OBA comprend deux entités distinctes : la Commanderie et l’Assemblée.
§ 2 – L’Assemblée de l’OBA est composée de quatre entités distinctes :
  Le Grand-Conseil ;
  Les Chevaliers ;
  Les Écuyers ;
  Les Tyrones et Candidati.
§ 3 – Chacune de ces entités a les attributions qui lui sont reconnues par le présent Codex.

Art. 11 – La matrice du centre de l’OBA ne peut jamais être changée.

Art. 12 – Le chant de l’OBA, annexé au présent Codex, a été écrit par Sébastien Demanez et Michaël Spellanzon sur l’air de La Marche des Pélissiers, air de la Société royale « Les Pélissiers » de Binche composé par Ernest Harvengt. Ce chant est connu des membres. Il est chanté en entier.



SPIP 1.9.2c
Squelette [squelette]
RSS